Lorsque notre mal-être est venu s’enkyster au plus profond de nous,

nous n’habitons souvent plus vraiment notre corps et renonçons peu à peu à 

prendre notre place dans le monde. 

Même si nous avons réfléchi à l’origine de nos maux, nous nous sentons parfois à l’étroit, seuls dans notre expérience qui peut sembler éternellement se répéter. Il arrive que nous dérivions dans un monde qui nous heurte, à la recherche de repères, alors que notre monde intérieur en regorge.

Si nous tournons notre regard vers notre intimité et que nous nous demandons :

quelle image intérieure ai-je de moi et de ma relation aux autres ?

Quelle place me suis-je accordée ?

Qu’est-ce que cette douleur ou cette sensation de vide ont à me dire ? 

À quoi ressemble mon vrai désir et ce qui me met en joie ? ...

                             Nous commençons déjà à nous transformer au dedans comme au dehors.

 

Le corps ne ment pas. Il est en lien direct avec l’inconscient qui s’exprime à travers lui.

Il est témoin de tout ce que nous avons vécu et il est notre fidèle ami.

            Ce sont bien "nos tripes" qui nous informent sur ce qui est vrai, dangereux ou bon pour nous !

Les soins que je propose renforcent la présence à soi et aident à conscientiser les émotions qui émergent à notre surface puis à les laisser couler hors de nous, comme un grand drainage.

 

Par le biais du corps nous pouvons retrouver des souvenirs, des mémoires enfouies et leur donner la parole. Nous accédons à des scènes de notre vécu qui viennent se rejouer pour nous exposer leur message puis nous délivrer de leur empreinte.

Nous allons aussi au contact de l’inconscient et de son langage symbolique. Nous découvrons alors des formes géométriques, des couleurs, nos rêves éveillés où de grandes forêts, des mers agitées, des sensations de voler ou d’être invisible se manifestent à nous.

En tirant doucement le fil de notre récit intérieur nous accédons pas à pas à notre véritable nature et par résonance notre corps s’harmonise.

 

L’intelligence du corps, lorsqu’on sait l’écouter, nous guide à un rythme juste.

Nous nous allégeons corps et âme.